christine-kotschi_bleu-horizon_3

Photo © L. Lot

christine-kotschi_bleu-horizon_1

Photo © L. Lot

christine-kotschi_bleu-horizon_2

Photo © L. Lot

Bleu Horizon

Der Wald der toten Dichter
Un poème théâtral et musical bilingue d’après le roman de Danielle Auby
Mise en scène Pierre Longuenesse.

Avec : Pierre Longuenesse, Christine Kotschi
Adaptation et mise en scène : Pierre Longuenesse
Dramaturgie : Guillaume Bernardi
Direction d’acteur, collaboration chorégraphique : Gilles Nicolas
Scénographie : Lydia Féodoroff
Création musicale : Christine Kotschi
Lumières : Jean-Gabriel Valot

lien > compagnie du samovar

Le roman de Danielle Auby « Bleu Horizon » part d’une forêt du Languedoc, plantée en 1931 et dédiée à 560 écrivains morts à la guerre de 14. Entre documentaire et fiction, l’auteure fait revivre des êtres dont il ne restait plus rien ou presque. Le spectacle se concentre sur quelques-uns de ces écrivains. Un comédien, double de l’auteure, déambule dans le labyrinthe des histoires de toutes ces figures éphémères. A ses côtés une comédienne-musicienne bilingue (franco-allemande) vient hanter, le temps d’un murmure, d’une chanson, ou de quelques instants de dialogue, cette scène incertaine de la mémoire.

Extrait sonoreMovie All Is Lost (2013)


PDF : Dossier Bleu Horizon
PDF : Presse Bleu Horizon
PDF : La musique de Christine Kotschi